coach


Nadia

Diplôme, année du diplôme :Certificat professionnel de Sophrologue (2014) ; de Consultante en bilans de compétences (2014) ; formée à l’ADVP et à Success Insight (test de personnalité).

Années d’expérience :7 ans

Comment je développe mes compétences de coach de manière continue:

Je développe mes compétences au travers de cycles de formations courtes et d’abonnements à des sites, revues et blogs spécialisés dans l’emploi et l’accompagnement professionnel.

Lieu du Coaching :Thiais (94), ou bien de chez vous (via skype)

Spécialisée dans les Coachings :
- Bilan de compétences
- Savoir dire non, que ce soit dans la vie professionnelle ou la vie personnelle
- Gérer son stress
- Travailler moins (et mieux), afin d’équilibrer leur vie professionnelle avec leur vie personnelle
- Combattre le harcèlement moral
- Développer son estime de soi
- Gérer son temps
- Développer son affirmation de soi
- Communiquer mieux
- Développer son leadership
- Coaching post Bilan de compétences

Coachings 100% financés

Une partie de mon expérience marquante :Lors de mon précédent emploi, j’ai eu l’opportunité d’accéder très vite et très jeune à des fonctions d’encadrement.

J’étais très enthousiaste à l’idée d’apprendre de nouvelles choses et en même temps très stressée face aux responsabilités qui m’incombaient.

J’ai mis en place des process recrutements, établi des nouveaux budgets de formations.

L’activité étant intense, j’ai donc été amenée à constituer mon équipe.

Et puis un jour, je ressens le sentiment d’avoir « fait le nécessaire » pour que le service fonctionne de manière autonome et je m’interroge alors sur mon utilité.

Cet état intérieur qui nous fait comprendre que nous ne sommes plus en phase avec les missions conférées et qui nous guide vers autre chose.

En effet, au quotidien cette relation de proximité auprès des candidats avait disparu pour laisser place à de la stratégie RH.

Malgré l’acquisition de nouvelles connaissances, le contact humain, l’échange et l’écoute me manquaient…

Et puis, un jour une salariée avec qui je m’entendais très bien me fait part de son envie de changer de métier, elle me demande si nous pouvons déjeuner ensemble pour en discuter discrètement.

Je lui présente les dispositifs qu’il existe pour envisager une reconversion professionnelle, je l’informe notamment sur le Congé individuel de Formation, 2 semaines après elle m’envoie son dossier de financement à compléter.

Quelques mois se sont écoulés avant de recevoir un mail de sa part dans lequel elle m’informe qu’elle a obtenu sa formation et qu’elle souhaite démissionner pour trouver du travail dans son nouveau domaine d’activité.

Elle se sent un peu perdue, je l’oriente donc en m’appuyant sur les outils dont je dispose pour préparer sa candidature et rechercher un emploi.

A la fin du mail, elle finit par cette phrase : « merci pour tous tes conseils, merci ma coach ».

Cette phrase a été une révélation pour moi.

En effet, ce qui me manquait c’était le conseil et l’accompagnement individualisés.

En d’autres termes le coaching !

J’ai donc pris la décision de partir afin de professionnaliser ma posture de Coach.

Je ne regrette aucunement mon choix car j’ai la chance de pouvoir exercer un métier qui correspond à mes valeurs et au sein duquel je me sens épanouie et utile.

Je finirais par ce proverbe : « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie » qui résume bien mon état d’esprit actuel.



Un Coaching marquant : Cela concerne Madame A, une jeune femme qui se posait des interrogations sur la suite à donner à sa carrière.

La raison pour laquelle elle a entrepris ce bilan résidait dans le fait de vouloir fonder une famille avec son compagnon.

Or, ce projet n’était pas réaliste dans leur contexte professionnel actuel.

En effet, très impliqués, ils ne comptaient pas les jours et les heures de travail.

Madame A ne concevait pas avoir une vie de famille dans cet environnement.

Elle aimait son travail mais les conditions d’exercice devenaient trop pesantes (stress, charge de travail trop importante, manque de reconnaissance…).

Lors du test d’orientation, plusieurs métiers lui ont été suggérés.

Je la vois sourire et lui demande s’il y a un emploi auquel elle a déjà pensé.

Elle me répond : « oui le métier de professeur des écoles » et m’indique qu’elle n’a jamais fait les démarches pour concrétiser son projet à cause de son entourage.

Elle m’en explique davantage et me confie que selon elle, ses proches considéreraient cette reconversion comme un manque d’ambition de sa part.

Je lui demande donc si ce retour lui a été apporté en ces termes.

Elle me rétorque que non et qu’il s’agit de suppositions.

Je poursuis l’accompagnement, Madame A me fait part de ses motivations pour ce métier et de ses interrogations puis, à la fin du rendez-vous je lui suggère d’échanger avec son compagnon sur l’avancée du bilan et notamment sur cette éventuelle reconversion.

A sa grande surprise, son conjoint affirme la soutenir dans ce projet et qu’il aimerait également envisager l’avenir professionnel plus sereinement en déménageant.

Elle a pu prendre confiance en elle et s’est inscrite au concours de professeur des écoles.

Lors du suivi post coaching, Madame A m’indique avoir réussi le concours avec une attente d’affectation mais qu’elle n’était pas pressée pour le moment d’accéder à ses nouvelles fonctions car elle attendait un heureux évènement !

Lors de notre échange téléphonique, elle m’indique, également, se sentir enfin épanouie et sereine quant à son avenir personnel et professionnel mais n’avoir qu’un seul regret : ne pas avoir fait ce bilan avant !

Dernier coaching réalisé (feedback publié sur google)
feedback coaching bilan de compétences

Vous pouvez me contacter via ce formulaire, je vous répondrai aussi vite que possible.

Aller au début de l'article